Reliae, du récit... à la reliure

Reliae, du récit... à la reliure

Témoignage, Festidoni de l'intérieur

C'est à partir du mois de septembre dernier que j'ai commencé à participer régulièrement à l'aventure Festidoni.

 

J'ai rencontré Géraldine pour la première fois au mois de juin à une terrasse de café. Elle m'a présenté son projet  : organiser un salon par et pour le don au Parc Chanot à Marseille.

 

 

bar.jpg

 

J'avoue qu'au début, je ne comprenais pas bien tous les tenants et aboutissants du projet tellement il semblait complexe. Il y avait des aspects auxquels je n'adhérais pas comme la possibilité qu'une grosse entreprise comme Total par exemple puisse contribuer au projet si elle le souhaite. D'autres aspects me semblaient vagues notamment sur la manière dont le projet allait pouvoir se mettre en place et à quoi le salon allait ressembler.

 

Mais j'ai apprécié son enthousiasme, sa spontanéité et sa confiance aussi. Et puis, je m'intéressais personnellement à la thématique. 

 

J'avais en tête la triple obligation de Marcel Mauss, donner, recevoir et rendre. (J'ai prévu de publier un ou plusieurs articles sur l'Essai sur le don (1924) de Marcel Mauss et son influence sur les sciences sociales à l'époque et aujourd'hui encore).

 

Or Géraldine, ne me parlait que de donner et recevoir. C'est même le but du projet, faciliter la circulation des dons (biens, temps, argent) en ôtant l'obligation de rendre d'une part mais aussi toute sorte d'obligation puisqu'il s'agit de permettre à chacun de se sentir libre de donner et/ou recevoir s'il en a l'envie, la possibilité et/ou le besoin.

 

image bonhomme.jpg

 

Une première réunion a été organisé au mois de septembre avec les personnes que Géraldine avait réuni autour du projet pour décider du nom de l’événement et du nom de l'association porteuse. Nous nous sommes réunis au parc du Palais du Pharo et après quelques heures d'intense remue méninge collectif, le nom de Festidoni est né aussi bien pour l’événement que pour l'association.

Je ne connaissais personne sauf Géraldine que j'avais vu un fois seulement mais je me suis tout de suite sentie à l'aise. C'est certainement le côté décontracté et familiale de la réunion en extérieur, dans un parc avec des enfants.

 

Et puis, au fur et à mesure, un noyau de personnes s'est formé autour du projet. De réunion d'intelligence collective à des séances de co-création collaboratif sur SDM tools, l'outil internet créé pour l'occasion, le concept s'est affiné, précisé, concrétisé jusqu'à aboutir au site internet et au lancement officiel de l'événement.

 

              travail collectif.jpg                            enfant monde.jpg

 

Cette première phase a été complexe, laborieuse car elle a nécessité de notre part à chacun individuellement et collectivement de tourner le concept dans tout les sens, d'en comprendre les différents aspects, de se l'approprier même si certaines choses nous bousculaient et nous bousculent encore dans un sens ou un autre. Ça ne s'est pas déroulé sans difficultés, freins et questionnements propre à tout projet collectif et humain mais toujours avec bienveillance, considération et respect mutuel.

                                         cooperation.jpeg

Ce que je retiens aujourd'hui, c'est que Festidoni est avant tout une très belle aventure humaine à travers laquelle j'apprends beaucoup de choses des uns et des autres, du collectif et de la thématique en elle-même. Cette richesse me nourrit et m'aide à progresser aussi bien personnellement qu'intellectuellement.

 

J'ai notamment appris une chose importante : je n'ai pas besoin d'adhérer à tous les aspect du projet pour pouvoir m'impliquer parce que la curiosité et l'expérience est plus forte et parce que je peux choisir à tout moment mon niveau d'implication. Je fais ce que j'ai choisi de faire dans le projet et non pas par obligation. J'apprends à lâcher prise, ça fait du bien quand j'y parviens :o)). 

 

C'est cette richesse que je souhaite partager sur ce blog.

 

Merci à toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à cette première phase : Géraldine, Assia, Richard, Laura, Magali, Inès, Sébastien, Nhat, Sylviane, Pek, Anne-Marie, Aurélien, Muriel, Hayette, Annie-Claude, Yoann, Jade et j'en oublie encore...

 

Et merci par avance à toutes celles et ceux qui rejoindront l'aventure.

 

Julie.

 photo festidoni.jpg

 

 La photo d'une équipe qui ne se prend vraiment pas au sérieux !!!

 


 

 

Enregistrer



02/03/2016
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres